« Le canard à l’orange »

De William Douglas Home – Théâtre de la michodière

J’attendais beaucoup de cette pièce, forte de ses 7 nominations aux Molières. Et je reste un peu sur ma faim. De façon objective, c’est très réussi sur scène : les comédiens jouent vraiment très bien – mention spéciale pour Nicolas Briançon que j’ai trouvé particulièrement juste- et les décors sont beaux et nous plongent bien dans l’ambiance.

Mais je n’ai pas vraiment ressenti d’émotion, je n’ai pas « vibré » en regardant « Le canard à l’orange ».  

Il y a dans cette pièce une atmosphère un peu surannée, un côté vintage, qui a son charme mais qui m’a laissé un peu de marbre.

Pourtant cette pièce semblait faire l’unanimité dans la salle. N’hésitez pas à y aller si vous aimez les pièces de vaudeville (sans portes qui claquent), si vous êtes nostalgique de l’émission « Au théâtre ce soir » et si vous aimez les bons mots.

Je crois qu’il m’a simplement manqué ce « tout petit supplément d’âme, cette petite flamme… ».

Un chouette spectacle mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s